La saison 2017 et le Grand Slam.

Le printemps est la renaissance de beaucoup de choses, et c’est aussi la saison des tournois internationaux en Europe.
Avec toutes ces compétitions et voyages, je n’ai pas eu le temps d’écrire grand chose ici, mais maintenant le plus gros est passé!
 .
Depuis fin février, j’ai eu la chance de participer à 6 tournois, c’est l’occasion de faire un point.
 .
La Ellie Cup (le TIGGRE), le premier Tournoi International de Grenoble – 11ème avec 2/4
Avec beaucoup de niveau, une super ambiance et des tirages un peu douteux, rien ne remplace la « french organization » :)
 .
Le Tournoi de Nis, en Serbie (Bonus C) – 2ème avec 4/5
La Serbie mériterait d’accueillir bien plus de compétitions, personne ne se prend la tête et les bières ne sont vraiment pas chères.
Un très bon tournoi pour moi, j’ai enfin pu battre ma bête noire Mateusz Surma (1p). Article de l’EGF 
 .
La Qualification pour le Grand Slam à Cluj en Roumanie – 1er Qualifié avec 3/5
Par un coup du destin, 5 joueurs étaient à égalité à la fin…pas le choix, il a fallu départager par un tournoi en 10min absolues les deux qualifiés, et mes années de blitz sur KGS ont enfin portés leurs fruits :) Article de l’EGF
 .
L’Open IGC à Lausanne, en Suisse – 6ème avec 3/5
Super impressionné par ce tournoi, mêlant aussi bien atmosphère détendue, parties très prenantes et hospitalité généreuse.
 .
Le Tournoi de Paris – 8ème avec 3/6
Du très haut niveau sur les premières tables, à l’honneur du tournoi de Paris avec en special guest Dai Junfu 8d, Kim Seongjin 8d Oh Chi-min 7d et Gao Jiaxin 6d.
J’ai vraiment fait de belles parties, mais encore une fois difficile de percer la puissance des coréens.
 .
Et enfin, Le Grand Slam à Berlin, 6ème avec 2/4
 .

Le Grand Slam, c’est quoi ?

 .
Un tournoi fermé à 12 joueurs du top européen, 10 000e de prix pour le gagnant, des parties de 5-6h.
C’était de loin le tournoi que j’attendais avec le plus d’impatience..et enfin l’occasion de prouver que mes 6 mois en chine n’ont pas été vains !
 .
Toutes les informations sur la compétition sont disponibles sur le site de l’EGF, ici.
 .
Cérémonie d’ouverture, et 1ère ronde.
 .
La première ronde a été décidée au tirage au sort, et par fatalité je suis tombé contre Thomas Debarre a.k.a le seul autre français dans la compétition…vous pouvez voir le commentaire en direct présenté par Yoon Youngsun 8p sur Youtube.

C’était une partie serrée tout du long, mais le yose a fini par nous faire craquer, je trouve une coupe qui plie la partie.

.
 .
2ème ronde
Me voilà qualifié dans le top 8!
Déjà la veille je savais que je devais jouer contre Ilya Shikshin 1p, quadruple champion d’Europe. Il a un style de jeu incomparable, sa lecture et son estimation de jeu sont vraiment impressionnantes. Commentaire live sur Youtube
Partie vraiment difficile avec un gros combat depuis le début. J’ai tenté une stratégie d’amashi
mais il a très bien répondu et je n’ai pas pu avoir suffisamment de points pour gagner la partie, même en faisant vivre tous mes groupes.
.

Ilya Shikshin

Ali Jabarin

Tanguy Le Calvé

.
 .
 .
 .
 .
 .
 .
 .
 .
 .
 .
 .
.
.
.
.
.
.
La 3ème ronde était contre le premier professionnel d’Europe, et mon ami Ali Jabarin 1p (Israël), avec qui j’ai vécu en Chine pendant 6 mois.
Je connais bien son jeu très propre, avec une grande patience et force au yose.
Avec un fuseki plutôt dynamique, la partie est bonne pour noir jusqu’à l’invasion du coin nord-est. Malgré un résultat acceptable, la partie redevient serrée pour noir, avec un Ko restant à gérer. Avec le coup 123, blanc se retrouve dans une situation très difficile : impossible de perdre le ko car tout le groupe du milieu peut mourir, et il n’a pas d’autre choix que de sacrifier les pierres du coin en jouant le double ko.
Après cela, noir est en avance d’une dizaine de points, mais c’était sans compter le yose d’Ali, et le mien qui est connu pour ses hauts et ses (très) bas ^^. Noir gagne de 1,5 point.
.
 .
4ème ronde contre Mateusz Surma 1p de Pologne. J’ai toujours eu du mal contre son style qui ressemble un peu au mien. Du cash, des coupes, et une lecture pointue. Cette fois-ci, je n’ai pas réussi à le battre. Après une grosse erreur de lecture sur la gauche au début de partie, je suis obligé de rentrer profond dans son territoire, et même en faisant un sabaki très réussi, cela ne suffisait pas pour compenser la perte du début.
.
 .
Néanmoins je fini le tournoi à la 6ème place et premier amateur du tournoi, c’était une bonne surprise :)
C’est finalement Artem Kachanovsky qui remporte le tournoi, devant Alexander Dinerstein et Pavol Lisy.
.

avec Martin Stiassny, Président de l’EGF

 .
A venir : les tournois de Strasbourg, Amsterdam, et le tournoi de qualification pour devenir professionnel européen à Vienne.
Un grand merci à Harry van der Krogt pour les photos ! Plus de photos disponibles ici.
Posted in Non classé.